06/10/2020

Reprise des échanges franco-anglais

Gazette de France du 28 Mars 1783 - n°25 (p. 119) (Inconnu)

REPRISE DES ÉCHANGES FRANCO-ANGLAIS

Mots-clés : poste_londres_douvres_paquebot

De Londres, le 15 Mars 1783.

. . . On trouve dans tous nos papiers la notice suivante, du Bureau général des Postes, en date du 6 de ce mois :

« Les articles préliminaires de paix entre la Grande-Bretagne, la France & l'Espagne, étant signés & ratifiés, la communication de Douvres à Calais aura lieu & les malles seront expédiées de ce Bureau les mardi & vendredi, comme ci-devant, à commencer du vendredi 14 de ce mois; à l'avenir les personnes qui partiront ou arriveront sur aucun des Paquebots de Sa Majesté, n'auront plus besoin de passeports. »

« Par ordre des Administrateurs généraux. Signé Ant. Todd, Secrétaire. »

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Echouage de deux cutters

Gazette de France du 10 Décembre 1782 - n°99 (p. 470) (Inconnu)

ÉCHOUAGE DE DEUX CUTTERS

Mots-clés : catastrophe_marine_royale_navire_bâtiment

De Paris, le 10 Décembre 1782.

Le Flying-Fish, cutter de la Marine royale Angloise, portant 10 canons de 4 £, 2 de 3 £ & 2 caronnades de 12 £, commandé par le sieur Craven, lieutenant de vaisseau, a échoué, le 4 de ce mois, à la côte de Valdan près Calais, ainsi que le cutter la Nymphe-de-la-Mer, portant 6 canons de 3 £, qui lui servoit de découverte : ces deux bâtimens, doublés en cuivre, sortoient de Déal.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Chappe à Calais pour le télégraphe

Journal des Débats du 14 Juillet 1816 (p. 2) (Inconnu)

CHAPPE À CALAIS POUR LE TÉLÉGRAPHE


(Source : Wikipédia)

 

M. Chappe, inspecteur des télégraphes, est arrivé à Calais le 4 de ce mois, pour établir la ligne télégraphique de Calais à Saint-Omer.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Les Cumberland de passage

Gazette de France du 05 Décembre 1783 - n°97 (p. 428) (Inconnu)

LES CUMBERLAND DE PASSAGE

Mots-clés : traversée_paquebot_duc_duchesse_roi_prince_douvres

 

 
Henry, Duc de Cumberland (1745-1790) et Anne, duchesse de Cumberland (1742-1808) par Thomas Gainsborough (wikipédia.org).

De Londres, le 25 Novembre 1783.

. . . Dimanche dernier, le Duc & la Duchesse de Cumberland ont pris la route de Douvres, où ils s'embarqueront pour Calais; leur dessein est de passer deux ans dans les provinces méridionales de la France; ces Princes sont accompagnés par Miss Luttrell & la Comtesse douairière de Ferrers.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

27/09/2020

Un courrier et lord Fitz-Roi

Journal des Débats du 05 Avril 1815 (p. 2) (Inconnu)

UN COURRIER ET UN LORD DE PASSAGE

Mots-clés : douvres_paquebot_ambassadeur_ostende_angleterre

- Un courrier français est arrivé à Calais dans la nuit du 1er avril, et s'est aussitôt embarqué pour Douvres.

- Lord Fitz-Roi-Sommerset, ambassadeur d'Angleterre en France, est sorti le 29 mars de Calais, avec sa famille, sur le paquebot le Modeste, expédié de Calais pour Douvres. Quand ce paquebot a été hors du port, on a remarqué qu'il faisait route pour Ostende.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le comte de Cely gouverneur

Journal des Débats du 12 Janvier 1815 (p. 2) (Inconnu)

LE COMTE DE CELY GOUVERNEUR

Mots-clés : roi_croix_majesté

M. le lieutenant-général comte de Cely, grand'croix de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis, nommé par le Roi gouverneur de Calais, a pris possession du gouvernement de cette ville le 5 janvier.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Construction de la colonne Louis XVIII

Journal des Débats du 07 Octobre 1814 (p. 2) (Inconnu)

CONSTRUCTION DE LA COLONNE LOUIS XVIII

Mots-clés : majesté_roi_port_quai

Le monument que la ville de Calais fait ériger dans son port à la mémoire de l'heureux retour du Roi dans son royaume, consiste dans une colonne de marbre, de l'ordre dorique. Sa hauteur est de 50 pieds; le piédestal présentera sur une de ses faces les armes de France, et sur les autres des inscriptions. La colonne sera surmontée d'un globe portant une fleur de lis. Les Calaisiens désireroient qu'elle fût surmontée du buste de S. M. En face de la colonne, et à l'endroit même où le Roi a posé le pied sur le sol de la France, l'empreinte de son pas sera conservée et incrustée dans le bronze. Le monument sera achevé pour le 1er novembre prochain.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le Fox capture une goélette

Gazette de France du 26 Novembre 1782 - n°95 (p. 451) (Inconnu)

LE FOX CAPTURE UNE GOÉLETTE

Mots-clés : corsaire_capre_brigantin_sloop_caiche_cutter

De Paris, le 26 Novembre 1782.

La goélette l'Actif, d'Yarmouth, du port de 70 tonneaux, chargée de 400 barils de harengs, est arrivé à Calais le 19. Cette prise a été faite la veille par le Corsaire de Dunkerque le Fox, à la hauteur de Bergier.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le Mousquetaire capture un brigantin

Gazette de France du 19 Novembre 1782 - n°93 (p. 441) (Inconnu)

LE MOUSQUETAIRE-ITALIEN CAPTURE UN BRIGANTIN

Mots-clés : corsaire_capre_sloop_caiche_cutter

De Paris, le 19 Novembre 1782.

Le Corsaire de Dunkerque le Mousquetaire-Italien, a conduit, le 12 de ce mois, à Calais, le brigantin le Robert & Marie de Shields, du port de 150 tonneaux, dont il s'est emparé le 10 à la rade de Douvres.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Un sloop et un brigantin capturés

Gazette de France du 01 Novembre 1782 - n°88 (p. 420) (Inconnu)

UN SLOOP ET UN BRIGANTIN CAPTURÉS

Mots-clés : corsaire_cutter_capre_caiche

De Paris, le 1er Novembre 1782.

Le Corsaire de Dunkerque le Gros-Thomas, sorti de Calais le 23 Octobre, y a envoyé le 24 le brigantin Anglois le Friendschip, de 80 tonneaux, expédié de Jersey pour New-Castel; & le sloop le William & Élisabeth, de 100 tonneaux, allant de Pool à New-Castel avec un chargement de terre de pipe.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

17/09/2020

La Petite-Renommée entre au port

Gazette de France du 29 Octobre 1782 - n°87 (p. 412) (Inconnu)

LA PETITE-RENOMMÉE ENTRE AU PORT

Mots-clés : cutter_sloop_brigantin_corsaire_capre

 
Turner (Joseph Mallord William) - La jetée de Calais (1803) 
(Source : National Gallery, Archive.org)

De Paris, le 29 Octobre 1782.

La caiche Angloise la Petite-Renommée, du port de 60 tonneaux, percée pour 10 canons, est entrée le 21 à Calais. Ce bâtiment, allant de Portsmouth à Londres, chargé de cordages & de voiles, a été pris en mer par trois Américains échappés des prisons, qui traversoient la Manche dans une chaloupe qu'ils avoient enlevée à l'île de Wight.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

La Sophie capture un brigantin

Gazette de France du 27 Septembre 1782 - n°78 (p. 371 ) (Inconnu)

LA SOPHIE CAPTURE UN BRIGANTIN

Mots-clés : corsaire_sloop_cutter_capre

De Paris, le 27 Septembre 1782.

Le Corsaire de Dunkerque la Sophie, a conduit à Calais un brigantin de Bostonefs, d'environ 200 tonneaux, dont il s'est emparé à la hauteur de Corke. Ce bâtiment, employé au service du Roi, alloit en Irlande; il ne se trouve à son bord qu'une centaine de lits destinés à coucher les gens de mer qui devoient être pressés.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

L'Espérance capture le Thomas & Marie

Gazette de France du 16 Juillet 1782 - n°57 (p. 276) (Inconnu)

L'ESPÉRANCE CAPTURE LE THOMAS & MARIE

Mots-clés : corsaire_cutter_sloop_brigantin_douvres

 
Entrée du port de Calais (1816) - (Source : Metropolitan Museum of Art)

De Paris, le 16 Juillet 1782.

Le 26 juin il est entré dans le port de Calais le sloop Anglois le Thomas & Marie, de Folckstone, du port de 30 tonneaux, chargé de divers objets pour le service des vaisseaux aux Dunes. Le Corsaire de Dunkerque l'Espérance, s'en est emparé sous le Château de Douvres.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

L'Espérance capture la Charlotte

Gazette de France du 28 Juin 1782 - n°52 (p. 251) (Inconnu)

L'ESPÉRANCE CAPTURE LA CHARLOTTE-DE-SUNDERLAND

Mots-clés : corsaire_cutter_sloop_brigantin_douvres

De Paris, le 28 Juin 1782.

Le Corsaire l'Espérance, de Dunkerque, a conduit à Calais, le 23 juin, le brigantin la Charlotte-de-Sunderland, du port de 120 tonneaux, dont il s'étoit emparé la veille au travers de Douvres.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

28/08/2020

Lady Hamilton doit épouser un comte

 Journal des Débats du 25 Septembre 1814 (p. 1) (Inconnu)

LADY HAMILTON DOIT ÉPOUSER UN COMTE


 
Lady Emma Hamilton en 1791 - Portrait par Angelica Kauffmann (1741–1807) 
(Source : The Metropolitan Museum of Art)

Londres, 20 septembre.

Des lettres de Calais nous apprennent que la célèbre lady Hamilton est sur le point d'épouser un comte français.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Nominations dans la Légion d'Honneur

 Journal des Débats du 18 Septembre 1814 (p. 2) (Inconnu)

NOMINATIONS DANS LA LÉGION D'HONNEUR

Mots-clés : ordonnance_majesté_roi_croix_duc

Par ordonnance du 30 août, S. M. a confirmé les nominations faites dans la Légion-d'Honneur par S.A.R. Mgr le duc de Berry, à son passage à Boulogne, Calais, etc. Ces nominations sont au nombre de 35 officiers de la Légion et de 186 chevaliers.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le duc de Berry attribue la croix

 Journal des Débats du 27 Août 1814 (p. 2) (Inconnu)

LE DUC DE BERRY ATTRIBUE LA CROIX

Mots-clés : duchesse_dunkerque_roi_capitaine

 

 
Charles-Ferdinand d'Artois (1778-1820), duc de Berry en 1796. 
Portrait par Henri-Pierre Danloux - (Wikipedia.org)
 

S.A.R. Mgr le duc de Berry a daigné, lors de son passage à Calais et à Dunkerque, accorder, par ordre du Roi, la croix de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis à MM. le baron Vatier, capitaine de vaisseau; le chevalier de Lacoste, capitaine de frégate; Lisselour, capitaine de frégate. S.A.R a bien voulu donner également la croix de la Légion d'Honneur à MM. Leconte, commissaire de la marine; Guys, id.; Louvel, capitaine de frégate.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Mascot présente un tableau à Louis XVIII

Journal des Débats du 20 Août 1814 (p. 2) (Inconnu)

MASCOT PRÉSENTE UN TABLEAU À LOUIS XVIII

Mots-clés : quai_colonne_pilote_paquebot_douvres_roi_port

Paris, 19 août.

M. Jean-Pierre Mascot, syndic des pilotes de Calais, maintenant capitaine du paquebot la Parfaite Union, qui a conduit S. M. de Douvres à Calais, sur le yacht le Royal-Souverain, a eu l'honneur de présenter, vendredi dernier, à S. M., un tableau fait par un artiste habile, représentant son entrée mémorable dans le port de Calais, avec son auguste famille et les personnes qui l'accompagnoient. S. M. l'a accueilli avec bonté.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

27/08/2020

Le duc de Wellington arrive

 Journal des Débats du 14 Août 1814 (p. 2) (Inconnu)

LE DUC DE WELLINGTON ARRIVE À CALAIS


 
Arthur Wellesley, duc de Wellington (1769–1852) 
Portrait par Thomas Lawrence.

Douvres, 8 août.

Le duc de Wellington est arrivé ici à trois heures; il se proposait de s'embarquer immédiatement, mais le temps étant trop mauvais, il est parti à cinq heures pour Deal, où il s'embarquera à bord du sloop de guerre le Griffon, pour Calais.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le roi récompense des soldats de Choiseul

 Journal des Débats du 09 Juillet 1814 (p. 3) (Inconnu)

LE ROI RÉCOMPENSE DES SOLDATS DE CHOISEUL

Mots-clés : régiment_naufrage_catastrophe_échouage

 
Claude de Choiseul (1760-1838) - Portrait par Claude Hoin. 
(Wikipedia.org)

Sur la demande faite au Roi par M. le duc de Choiseul, en faveur des officiers et hussards de son régiment qui ont fait naufrage avec lui sur les côtes de Calais, et qui, ainsi que lui, ont souffert une captivité de quatre ans et demi, S. M., par une lettre particulière et des plus honorables du grand-maître des cérémonies, les a autorisés à porter la décoration du Lis.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

La cavalerie anglaise arrive

Journal des Débats du 04 Juillet 1814 (p. 3) (Inconnu)

LA CAVALERIE ANGLAISE ARRIVE À CALAIS

Mots-clés : guerre_troupe_régiment

La cavalerie anglaise qui étoit cantonnée sur les bords de la Garonne traverse, depuis le 1er juin, une grande partie de la France pour venir s'embarquer à Calais. Elle est divisée en deux colonnes : l'une a pris la route d'Angoulême, Poitiers, la Touraine, etc.; l'autre, celle de Toulouse, Cahors, Limoges, Orléans. Chaque colonne est précédée et suivie d'un commissaire des guerres et d'un commissaire payeur, qui font les réquisitions nécessaires, et qui paient tout comptant.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le grand-duc Constantin de passage

Journal des Débats du 17 Juin 1814 (p. 2) (Inconnu)

LE GRAND-DUC CONSTANTIN DE PASSAGE

Mots-clés : douvres_altesse_troupe_régiment_londres_duchesse

 
Le grand-duc Constantin (1779-1831) - (Wikipedia.org)


Nous avons dit hier, d'après la Gazette de Francfort, que le grand-duc Constantin étoit passé à Francfort le 10 juin. Les journaux anglais du même jour 10 juin, affirment tous qu'une frégate a été envoyée à Calais pour conduire S.A.I. à Douvres, où des troupes sont stationnées pour la recevoir avec le respect dû à son rang, et qu'on l'attend à Londres d'heure en heure.

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

19/08/2020

Un capre échappe au Flessinguois

Gazette de France du 24 Mai 1782 - n°42 (p. 202) (Inconnu)

UN CAPRE ÉCHAPPE AU FLESSINGUOIS

Mots-clés : course_corsaire_brigantin_sloop_cutter

De la Haye, le 14 Mai 1782.

On mande de Flessingue que le Capitaine Jarry, commandant le capre Hollandois le Flessinguois, après s'être emparé d'un brigantin Anglois de 130 tonneaux, chargé de farine & autres provisions, a rencontré un capre ennemi de 16 pièces de canon, auquel il a livré un combat très-vif & qu'il a obligé d'amener pavillon; mais comme il étoit occupé à mettre sa chaloupe à la mer pour aller l'amariner, le capre a pris la fuite, & le Capitaine Jarry n'a pas jugé à propos de le poursuivre, ne voulant pas abandonner le brigantin dont il s'étoit emparé, & qu'il a conduit à Calais.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le Flessinguois capture un brigantin

 Gazette de France du 03 Mai 1782 - n°36 (p. 175) (Inconnu)

LE FLESSINGUOIS CAPTURE UN BRIGANTIN

Mots-clés : course_corsaire_sloop_cutter_capre

De Paris, le 3 Mai 1782.

Le Corsaire le Flessinguois, capitaine Jarry, a conduit à Calais, le 27 du même mois, le brigantin Anglois le Good-intent, du port de 130 tonneaux, dont il s'est emparé, le 25, à la pointe d'Espères.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Capture d'un brigantin

 Gazette de France du 23 Avril 1782 - n°33 (p. 162) (Inconnu)

LE DIABLE-À-QUATRE CAPTURE UN BRIGANTIN

Mots-clés : course_corsaire_capre_sloop_cutter

Le Corsaire de Calais le Diable-à-quatre, capitaine Berthe, est entré à Dieppe, le 14 de ce mois, avec le Brigantin Anglois l'Amitié, de 100 tonneaux, qu'il avoit pris la veille. Ce bâtiment chargé de vivres, alloit d'Yarmouth à Cowes.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

14/08/2020

Lord Fitzroi à Calais

 Journal des Débats du 02 Juin 1814 (p. 1) (Inconnu)

LORD FITZROI À CALAIS

Mots-clés : majesté_prince_empereur

 FitzRoy Somerset durant la Guerre de Crimée, vers 1855 - (Wikipedia.org)

Le prince Royal de Wirtemberg précédera de quarante-huit heures l'arrivée de S. M. l'Empereur Alexandre. Lord Fitzroi, qui attend à Calais la nouvelle du départ de S. M., précédera le prince de Wirtemberg de vingt-quatre heures.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Louis XVIII revient d'exil

 Journal des Débats du 01 Mai 1814 (p. 1-2) (Inconnu)

LOUIS XVIII REVIENT D'EXIL

Mots-clés : angleterre_douvres_duc_duchesse_canon_roi_majesté_prince_maire

La colonne Louis XVIII érigée à Calais - (Musée Carnavalet)

Calais, 26 avril.

Depuis avant-hier, la ville de Calais est la plus heureuse des cités : elle possède le meilleur, le plus vertueux, le plus respectable des Rois. Nous n'essaierons pas de peindre les transports de ses habitans durant ces jours à jamais mémorables; qui pourroit, en effet, donner une juste idée de tout ce que les cœurs ont éprouvé d'émotion, d'attendrissement et d'allégresse?

Long-temps avant que le vaisseau, chargé de l'auguste dépôt qui lui étoit confié, sortît du port de Douvres, la ville entière étoit attentive au signal qui devoit annoncer le départ. Le rivage de la mer, les remparts, tous les points élevés étoient déjà couverts d'une foule d'habitans, auxquels s'étoient joints ceux des villes et des campagnes voisines. Enfin, le canon se fait entendre; il étoit une heure : à l'instant, et comme s'il eût été possible que les sept lieues qui séparent Douvres de Calais fussent traversées aussi promptement que la Seine, vous eussiez vu se précipiter vers le port le reste de la population, tant elle craignoit d'y arriver trop tard. Bientôt après, on découvre à l'horizon huit vaisseaux de ligne et grand nombre d'autres bâtimens. Toutes les voiles étoient déployées; et cette escadre, qu'un vent favorable secondoit, s'avançoit avec rapidité. C'est alors que les diverses autorités gagnèrent la grande jetée de pierre, lieu désigné pour le débarquement.

Le cortège se trouvoit embelli par quarante demoiselles, vêtues uniformément, et chargées d'offrir à S.A.R. Mad. la duchesse d'Angoulême les hommages et les vœux de toutes les dames de Calais. Une musique nombreuse ouvroit la marche, et faisoit entendre surtout l'air chéri des Français : Vive Henri IV! Les fonctionnaires publics arrivèrent ainsi sur la jetée, où s'étoient également rendus plusieurs officiers-généraux, ainsi que l'état-major de la place.

Louis XVIII a quitté Calais

 Journal des Débats du 29 Avril 1814 (p. 3) (Inconnu)

LOUIS XVIII A QUITTÉ CALAIS

Mots-clés : roi_majesté_quai_colonne

 
Entrée de Louis XVIII à Paris, le 3 mai 1814. 
(gallica.bnf.fr / BnF)

Le commissaire du gouvernement au ministère de la guerre a écrit hier 27 avril la circulaire suivante aux généraux commandant les divisions militaires :

« Monsieur le général, le Roi est arrivé en France. S. M. a débarqué à Calais le 25 de ce mois, et continue sa route sur Paris. Vous voudrez bien mettre cette heureuse nouvelle à l'ordre du jour, et la faire annoncer sur-le-champ par des salves d'artillerie dans toutes les places de guerre de votre commandement. »

 

(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

31/07/2020

Louis XVIII est arrivé à Calais

Journal des Débats du 26 Avril 1814 (p. 2) (Inconnu)

LOUIS XVIII EST ARRIVÉ À CALAIS

Mots-clés : roi_colonne_quai_majesté_louis


Arrivée du roi Louis XVIII et de la duchesse d'Angoulême à Calais, 24 avril 1814
(Tableau d'Innocent-Louis Goubaud – Source : art.rmngp.fr)

Bientôt la présence du Roi comblera nos vœux. S. M. est arrivée aujourd'hui à Calais; elle passera par les villes d'Abbeville et d'Amiens, et se rendra ensuite à Compiègne, où, dit-on, elle s'arrêtera quelques jours.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )