05/07/2020

Un corsaire hollandais à Calais

Gazette de France du 05 Mars 1782 - n°19 (p. 93) (Inconnu)
UN CORSAIRE HOLLANDAIS À CALAIS

Mots-clés : cutter_brigantin_course_équipage_sloop_caiche_capre

(Source : manioc.org)


De Paris, le 5 Mars 1782.

Le Corsaire Hollandois le Patriote, relâché à Calais le 17 de ce mois, en étant sorti le 21 avec sa chaloupe & un autre bateau armé, y est rentré amenant avec lui le navire Anglois la Surprise-d'Hasing, du port d'environ 80 tonneaux, armé de 5 obusiers, de 2 canons & 15 hommes d'équipage, dont il s'étoit emparé.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le Diable-à-Quatre capture un brigantin

Gazette de France du 27 Février 1781 - n°17 (p. 72) (Inconnu)
LE DIABLE-À-QUATRE CAPTURE UN BRIGANTIN

Mots-clés : corsaire_cutter_caiche_sloop_goëlette_capre

(Source : manioc.org)


De Paris, le 27 Février 1781.

Le Corsaire le Diable-à-quatre, de Calais, est rentré en ce port le 19, & il s'est emparé dans sa croisière du brigantin Anglois le John & Marie, de 110 tonneaux, chargé de charbon de terre, qui a été conduit à Ostende.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le Moustic capture le Jacob-Watson

Gazette de France du 19 Décembre 1780 - n°101 (p. 469) (Inconnu)
LE MOUSTIC CAPTURE LE JACOB-WATSON

Mots-clés : corsaire_cutter_sloop_goëlette_brigantin_corvette_capre_caiche

(Source : manioc.org)

De Paris, le 19 Décembre 1780.

Le Corsaire le Moustic, de Calais, qui étoit sorti de ce port le 9 de ce mois, est rentré le lendemain avec le navire le Jacob-Watson, de 100 tonneaux, sorti de Londres pour New-Yorck, avec un chargement de comestibles & autres marchandises.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

03/07/2020

Le Ouistiti fait relâche

Gazette de France du 01 Août 1780 - n°61 (p. 289) (Inconnu)
LE OUISTITI FAIT RELÂCHE

Mots-clés : corsaire_cutter_sloop_goëlette_brigantin_capre_caiche

De Paris, le 1er Août 1780.

La corvette le Ouistiti, Capitaine Lefebvre, a relâché, le 22 du même mois, à Calais, ayant eu son mât de misaine cassé dans une chasse. Cette corvette s'est emparée, dans sa croisière, de cinq bâtimens, dont trois ont été conduits à Cherbourg.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le Ouistiti, corsaire calaisien

Gazette de France du 21 Juillet 1780 - n°58 (p. 275) (Inconnu)
LE OUISTITI, CORSAIRE CALAISIEN

Mots-clés : course_cherbourg_abordage

(Source : manioc.org)


De Paris, le 21 Juillet 1780.
. . . On voit par une lettre de Cherbourg, que le Corsaire de Calais le Ouistiti, Capitaine Lefevre, s'est emparé, le 10 de ce mois, sur la côte de l'île d'Wigth, de deux bâtimens Anglois, l'un de 50 & l'autre de 70 tonneaux; le premier étoit sur son lest, & le second, qui est arrivé le 12 à Cherbourg, est chargé de drêche.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Un sloop entre au port

Gazette de France du 27 Août 1779 - n°69 (p. 330) (Inconnu)
UN SLOOP ENTRE AU PORT

Mots-clés : corsaire_course_cutter_brigantin


De Paris, le 27 Août 1779.
Une lettre de Dunkerque, du 19, porte que les cutters le Serpent & la Lunette, commandés par le sieur Amé de la Laune, & le Chevalier de la Bourdonnaye, ont mouillé le même jour en cette rade, avec le brigantin Anglois le Kent, de 150 tonneaux & 7 hommes d'équipage, chargé de fruits. Ces cutters se sont également emparés du sloop la Fancy, de 40 tonneaux, chargé de charbon de terre, qui a été conduit à Calais, ainsi que d'un brigantin qu'ils ont brûlé.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

21/06/2020

Forte tempête sur les côtes

Gazette de France du 15 Janvier 1779 - n°5 (p. 20) (Inconnu)
FORTE TEMPÊTE SUR LES CÔTES

Mots-clés : ouragan_naufrage_vent_échouement

De Paris, le 15 Janvier 1779.
Des lettres de Picardie confirment l'échouement de cinq navires Anglois sur la côte de Calais, & annoncent qu'il y a eu beaucoup de pareils naufrages sur les côtes de la Flandre françoise & autrichienne. Les nouvelles de Boulogne ne parlent que des désastres causés par la tempête de la nuit du 31 décembre au 1er janvier, elle a duré plus de vingt-quatre heures; mais c'est surtout pendant la nuit qu'on a essuyé les coups de vents les plus forts. Les maisons de cette dernière ville ont été ébranlées, au point de faire croire qu'il y avoit un tremblement de terre; les églises, les édifices publics ont aussi beaucoup souffert; il y a eu des vitrages entiers emportés, des cheminées renversées, des couvertures enlevées, & des arbres arrachés ou brisés dans la ville & dans les campagnes.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le buste du sieur du Belloy

Gazette de France du 09 Juin 1777 - n°46 (p. 218) (Inconnu)
LE BUSTE DU SIEUR DU BELLOY

Artiste non identifié (Source : wikipédia.org)


De Paris, le 9 Juin 1777.
Le sieur Cassieri, sculpteur du Roi, & professeur de son Académie de Peinture & de Sculpture, a fait présent à la Ville de Calais du buste du sieur du Belloy, de l'Académie Françoise, comme une marque de sa considération pour les habitans de cette Ville, & un hommage qu'il rend aux talens dont cet auteur a fait un usage si patriotique.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Calais fidèle à son roi

Gazette de France du 09 Octobre 1775 - n°81 (p. 362) (Inconnu)
CALAIS FIDÈLE À SON ROI


De Paris, le 9 Octobre 1775.

La Ville de Calais vient de donner une nouvelle preuve de son fidèle attachement pour ses Souverains, en faisant célébrer le 23 août dernier, jour de la naissance du Roi, une messe solennelle pour la conservation de sa Personne Sacrée & pour celle de la Famille Royale, ainsi que pour la prospérité du Règne de Sa Majesté, & en faisant distribuer des aumônes aux pauvres. Cette Ville a de plus arrêté que chaque année, au même jour, il seroit célébré un pareil service, avec la même libéralité en faveur des indigens.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

17/06/2020

Joachim Voisin centenaire

Gazette de France du 27 Janvier 1775 - n°8 (p. 38) (Inconnu)
JOACHIM VOISIN CENTENAIRE

Portrait du centenaire de Lyon, par Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)
(Source : picryl.com)


De Paris, le 27 Janvier 1775.
Le 26 Novembre, il mourut à Saint-Silvain-Bellegarde, dans le diocèse de Limoges, un cordonnier appelé Jacques de Fumade, qui avoit cent quinze ans & douze jours. Son grand âge lui avoir fait obtenir une pension du Roi. Il travailloit encore, & faisoit d'assez longs voyages à pied, dans les dernières années de sa vie. Le nommé Joachim Voisin, originaire de Normandie, demeurant à Calais, y est mort le 24 du mois dernier, dans la cent cinquième année de son âge. Il avoit servi en qualité de soldat, pendant vingt-cinq ans, sous Louis XIV; & il s'étoit marié trois fois. Il a eu dix-sept enfans de ses trois femmes. La nature l'avoit doué d'une gaieté extraordinaire, & d'une complexion si robuste, que, quoiqu'il mangeât beaucoup & de toutes sortes d'alimens, il n'avoit essuyé dans tout le cours de sa longue carrière, aucune maladie.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Un étudiant récompensé

Gazette de France du 02 Octobre 1772 - n°79 (p. 364) (Inconnu)
UN ÉTUDIANT RÉCOMPENSÉ

De Paris, le 2 Octobre 1772.

L'Administration municipale de Calais voulant encourager & animer les Etudes, & récompenser les talens de ses concitoyens, vient de rendre un hommage public aux succès du sieur Henry-Joseph-Gabriel Froissart, fils du premier médecin pensionnaire de Calais, étudiant à Paris, au Collège du Plessis Sorbonne; ce jeune homme fut invité, le 25 du mois dernier, à se rendre à l'Hôtel-de-Ville, où le sieur Blanquart, procureur du Roi, le présenta au Corps Municipal. Après l'énumération des prix qu'il a remportés pendant le cours de ses études, tant à l'Université, que dans son Collège, on lui offrit un présent en livres, pour lui témoigner la satisfaction qu'on avoit de ses progrès.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le prince de Croÿ astronome

 Gazette de France du 09 Juin 1769 - n°46 (p. 188) (Inconnu)
LE PRINCE DE CROŸ ASTRONOME

Le prince Anne Emmanuel de Croÿ-Solre (1718-1784)
par Théophile Vauchelet - (Source : wikipédia.org)


De Paris, le 9 juin 1769.

 Dans la même guérite du collège de Louis-le-Grand, le sieur Messier a observé aussi l'éclipse de Soleil, du 4 de ce mois au matin, le ciel étant parfaitement serein. Il s'est servi d'un bon télescope d'un pied qui grossissoit quarante fois le diamètre des objets. L'éclipse a commencé à 6 heures 47 minutes 13 secondes, & a fini à 8 heures 17 minutes 24 secondes. On voyoit sensiblement des éminences au bord de la Lune comme le prince de Croy l'avoit déjà remarqué dans l'éclipse de Soleil, du 16 août 1765, qu'il observa à Calais.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

12/06/2020

Le roi de Danemark est à Calais

Gazette de France du 19 Août 1768 - n°67 (p. 274) (Inconnu)
LE ROI DE DANEMARK EST À CALAIS

Mots-clés : passage_reine_croy_président_majesté

Le roi Christian VII de Danemark, par Alexander Roslin
(Source : wikipédia.org)


De Calais, le 13 Août 1768.

Le Roi de Danemarck, sous le nom de Prince de Travendahl, arriva dans cette Ville, le 10, à trois heures du soir. Sa Majesté Danoise n'ayant pas voulu accepter le logement qui lui avoit été préparé chez le sieur de Cocove, Président du Bailliage & Lieutenant de l'Amirauté, Elle descendit à l'Hôtel d'Angleterre, reçut la visite des Officiers de la Garnison & des Magistrats de la Ville qui lui furent présentés par le Prince de Croy, Commandant pour le Roi dans le Calaisis. Sa Majesté alla ensuite faire le tour des remparts & se rendit delà sur la Place d'Armes. Dès qu'Elle y parut, le Chevalier de Chastelux, Colonel du Régiment de Guienne, fit signe à quelques tambours qui étoient placés dans un angle de la place de faire un roulement & aussitôt on vit paroître les quatre bataillons du Régiment, marchant à pas redoublé sur sept colonnes différentes, précédées d'une Musique militaire & ayant leurs drapeaux déployés. Ces sept colonnes se mirent en bataille & formèrent un quarré autour de Sa Majesté. Alors les Officiers saluèrent à deux reprises différentes; le jour qui finissoit ne permettant pas de prolonger cet exercice, les sept bataillons disparurent comme ils étoient venus, sortant par les quatre angles de la Place. Sa Majesté alla ensuite à la Comédie & delà à l'Hôtel de Ville où le Prince de Croy lui donna un souper servi à une table de soixante couverts & suivi d'un feu d'artifice. La place fut illuminée toute la nuit. Le lendemain, Sa Majesté s'embarqua à onze heures du matin pour passer à Douvres.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Les grandes marées

Gazette de France du 06 Février 1767 - n°11 (p. 46) (Inconnu)
LES GRANDES MARÉES CAUSENT DES DÉGÂTS

Mots-clés : port_jetée_gravelines_dunkerque_digue

La Tour de Calais (1647)
(Source : Metropolitan Museum of Art)


De Paris, le 6 Février 1767.

On a observé à Calais que le 2 du mois dernier, le flot de la mer a été de vingt-neuf pouces plus haut que les marées réduites de vives eaux, ce qui a causé un dommage fort considérable aux jettées de ce port & a renversé cent trente-trois travées. La mer a aussi surmonté plusieurs digues & en a rompu d'autres. La nuit précédente, on observa à Gravelines que la marée avoit été fort élevée; le lendemain à midi, elle monta de cinquante-six pouces au-dessus des marées réduites de vives eaux, & après avoir monté & descendu trois fois, elle se trouva de quelques pouces encore plus haute qu'à la première oscillation. Le même jour, la marée monta à Dunkerque de cinquante-neuf pouces au-dessus du repaire des vives eaux réduites, & l'on assure qu'à sept heures du matin l'on avoit entendu un coup de tonnerre.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Un vapeur à vin

Ce Soir du 05 Décembre 1945 (p. 1) (Inconnu)
UN VAPEUR À VIN

Du vin d'Algérie est arrivé à Calais.

Lille, 4 décembre. - Le vapeur « Cap-Quentin » est arrivé à Calais, venant d'Oran. Il a à son bord deux millions de litres de vin et diverses autres marchandises.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Un train en tamponne un autre

Ce Soir du 23 Août 1945 (p. 1) (Inconnu)
UN TRAIN EN TAMPONNE UN AUTRE

UN ACCIDENT DE CHEMIN DE FER
blesse 15 voyageurs à Calais

Calais, 22 août. - Ce matin, par suite d'une erreur d'aiguillage, un tamponnement s'est produit en gare centrale de Calais, entre un train en formation pour Lille et un autre transportant des permissionnaires anglais.
Une quinzaine de personnes, légèrement blessées, ont été transportées à l'hôpital. Les dégâts matériels sont assez importants.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

06/06/2020

Vendroux devient maire

Ce Soir du 01 Mai 1945 (p. 2) (Inconnu)
VENDROUX DEVIENT MAIRE


Résultats des élections municipales.

A Calais, la liste d'Union patriotique républicaine antifasciste est élue, sous la direction de M. Vendroux, beau-frère du général de Gaulle. (A.F.P.)


 (Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Les alliés approchent

Ce Soir du 29 Septembre 1944 (p. 1) (Inconnu)
LES ALLIÉS APPROCHENT


Londres, 25 septembre. - Le G.Q.G. allié communique que les avant-gardes alliées ont pénétré dans les faubourgs de Calais après avoir traversé des terrains inondés mais ne sont pas encore dans la ville même. De nombreuses mines avaient été placées sur leur chemin.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Le château de Saint-Just incendié

Ce Soir du 25 Août 1939 (p. 5) (Inconnu)
LE CHÂTEAU DE SAINT-JUST INCENDIÉ


Le château avant sa destruction (Carte postale – Source : asso.nordnet.fr)

Un incendie détruit cette nuit
un château historique près de Calais

De notre correspondant particulier.

Calais, 24 août (par téléphone). - Le feu a détruit une des plus belles propriétés de la région du Nord. L'orage qui, ces jours derniers, avait détraqué le réseau électrique, est la cause certaine de ce gigantesque incendie.
Ainsi, durant douze heures, le magnifique château de la famille de Saint-Just, à Bois-en-Ardres, près de Calais, a brûlé. Actuellement il ne reste plus, de ce chef d'œuvre historique, que les quatre murs noircis par les flammes. Cette propriété avait été construite par M. E. de Saint-Just, grand'père de l'actuel propriétaire.
Le château était placé au centre d'un parc magnifique et spacieux, entouré de belles futaies. Il contenait des objets d'art et des meubles historiques dont une certaine partie put être sauvée.
L'alerte fut donnée à deux heures du matin par un domestique qui s'était réveillé en sursaut, vivement incommodé par les odeurs de fumée. Le feu avait pris au second étage où se tient le transformateur électrique.
Aussitôt les pompiers de Calais s'étaient rendu sur les lieux et branchaient des lances dans une citerne voisine, hélas, vidée en un clin d'œil. L'eau déversée semblait déjà avoir fait un peu d'effet, mais il fallut songer à chercher de l'eau dans un watergang, placé à 800 mètres du lieu de l'incendie. La voiture dut rentrer par conséquent à Calais, pour prendre des tuyaux supplémentaires.
Cependant, le feu reprenait de l'action dans les vieilles boiseries et, pour comble de malchance, la longueur de la tuyauterie d'alimentation amenait une baisse de pression de l'eau. C'était donc avec de faibles lances de 45 mm, que les pompiers devaient lutter contre les flammes.
A ce moment, celles-ci gagnaient le premier étage du château et devaient continuer leur effroyable ravage devant les pompiers impuissants.
Le baron de Saint-Just essayait alors de sauver une partie des souvenirs de famille et quelques objets d'art de valeur. Ce faisant, il a été légèrement blessé et l'incendie de son château lui a fait subir une forte dépression.
Toute la propriété est détruite, les dégâts sont de l'ordre de six à sept millions de francs.

 
(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

03/06/2020

Les touristes envahissent la plage

Ce Soir du 16 Août 1939 (p. 5) (Inconnu)
LES TOURISTES ENVAHISSENT LA PLAGE

Mots-clés : vacance_gare_hôtel_fête_dunkerque

Affiche publicitaire (fin XIXe)
(Médiathèque de Chaumont – gallica.bnf.fr / BnF).

Sur les plages du Nord et de la Côte d'Opale...
De notre correspondant particulier.
Calais, 15 août (par téléphone). - Les fêtes du 15 août ont attiré un afflux considérable de touristes sur les plages du Nord. Hier il était impossible de trouver une chambre d'hôtel tant à Calais qu'à Malo-les-Bains, à Boulogne et au Touquet-Paris-Plage. Les hôtels des environs de Calais et de Dunkerque eux-mêmes durent refuser la clientèle.
Aussi, la plupart des villégiaturants arrivés dans la journée d'hier, prirent-ils la résolution de camper sur les hauteurs de la ville. Mais certains n'eurent que la seule ressource de dormir sous les chalets de la plage et beaucoup d'autres de se reposer dans leur automobile.
Aujourd'hui la foule est plus considérable encore. Les hangars sont littéralement envahis. A Dunkerque, 7.000 voyageurs ont été enregistrés à l'arrivée au cours de la journée de dimanche et, ce matin, c'est plus de 10.000 qu'il faut compter.
La gare maritime de Calais a connu le passage de plus de 15.000 touristes depuis samedi. La seule journée d'hier a battu tous les records quotidiens du port avec 6.650 passagers.
Il fait un temps très doux sur les plages nordistes et sur celles de la Côte d'Opale.
Hier soir un feu d'artifice tiré sur la plage de Calais avait attiré plus de 60.000 spectateurs.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

Des aviateurs tchèques à Calais

Ce Soir du 01 Août 1939 (p. 1) (Inconnu)
DES AVIATEURS TCHÈQUES EN RENFORT

177 aviateurs tchèques engagés dans l'armée française
sont arrivés à Calais.
(De notre corr. particulier)
Calais, 31 juillet (par téléphone). - Fuyant l'invasion allemande, de nombreux officiers et sous-officiers de l'armée tchécoslovaque s'étaient réfugiés en Pologne. Or, 742 d'entre eux, tous aviateurs, ont demandé leur incorporation dans l'armée française. Un bateau en amenant 565 est arrivé aujourd'hui à Boulogne, cependant que, venant de Gdynia, le steamer de la « Swenska Amerika Linian », le « Kastel Holm », est entré ce matin à 8 h. 30 au port de Calais, ayant à son bord 177 engagés tchèques.
C'est M. Pernika, attaché militaire de la Légation Tchécoslovaque à Paris, qui a reçu les exilés sur le quai de la gare maritime.
Un service d'ordre était assuré par un détachement du 110e d'infanterie et la gendarmerie.
M. Nicouleau, commissaire spécial, s'occupa des formalités traditionnelles, cependant que le capitaine Jaquot saluait ses nouveaux frères d'armes au nom de l'armée française.
En ordre parfait les officiers tchèques gagnèrent l'une des salles de la gare maritime, où M. Pernika les harangua.
Après s'être restaurés, ils ont quitté Calais par train spécial pour Paris.
Ajoutons que la plupart de ces aviateurs sont très jeunes, n'ayant pas plus d'une trentaine d'années. Grands et forts gaillards, dans l'ensemble, ces hommes, amis de notre pays, renforceront les cadres de notre armée de l'Air.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )

29/05/2020

La nouvelle gare maritime

Ce Soir du 15 Juin 1939 (p. 3) (Charles Ruen)
LA NOUVELLE GARE MARITIME EST PRÊTE

Mots-clés : angleterre_gare_rail_port

(Illustration : Ce Soir du 15/06/1939).

Plaque tournante de 6.650 trains internationaux...

LA NOUVELLE GARE MARITIME
DE CALAIS EST LA PLUS VASTE
ET LA PLUS MODERNE D'EUROPE
 
On va prochainement inaugurer une des plus vastes et, sans doute, la plus moderne des gares maritimes d'Europe : celle de Calais.
II y a neuf ans, les premiers ouvriers s'attaquaient à la tache gigantesque que prévoyait l'important programme d'extension étudié par la Compagnie du Nord pour répondre au trafic sans cesse croissant entre l'Angleterre et le Continent.
L'œuvre est aujourd'hui réalisée. La gare maritime de Calais, qui assure le transit de 500.000 voyageurs entre la vieille Albion et une grande partie du continent, avec prolongement sur les Indes, est définitivement terminée.
Point de départ ou d'arrivée de 6.650 trains à destination ou en provenance de Paris, Bruxelles, Berlin, Varsovie, Bâle, Brindisi, Côte d'Azur, Istanbul et les Indes, elle peut prétendre offrir à ses usagers le maximum de confort, voire même de luxe.

Ce qu'est la nouvelle gare

Les travaux très importants réalisés au cours de ces neuf années ont considérablement modifié le bâtiment des voyageurs qui se dresse en bordure de l'avant-port, sans cependant modifier sa silhouette familière aux amis britanniques qui, chaque jour, traversent le « chanel ».
Ce bâtiment, qui a été allongé de 30 mètres à chacune de ses extrémités, comporte maintenant un vestibule long de 180 mètres, et un hall de visite de douane de 53 mètres de long, permettant de procéder très rapidement aux opérations de visite. Ce hall comprend une salle d'attente, un bureau de change, un télégraphe et toutes autres commodités qui peuvent faire gagner aux voyageurs un temps précieux.
A vingt mètres du bâtiment réservé aux usagers, à l'extrémité côté mer, un bâtiment annexe, long de 70 mètres, groupe tous les services du chemin de fer ou d'autres administrations qui ne sont pas en relation directe avec le service des voyageurs.
Les quais réservés aux voyageurs, composés d'une succession de portiques et d'abris en béton armé, d'une marquise le long des bâtiments et de passages couverts, permettent aux usagers de rester constamment à couvert.
La longueur des quais à voyageurs, côté bassin des Chasses, a été portée de 250 mètres à 500 mètres. Ces quais ont été élargis et une chaussée pavée a été établie le long de l'avant-port pour permettre l'accès, l'embarquement ou le débarquement des autos.

L'aménagement des voies

La « plaque tournante », qui oriente à travers l'Europe les trains internationaux et les rapides acheminant les voyageurs en provenance d'Angleterre, est située à 5 kilomètres de la gare de Calais-Maritime.
L'étude des déviations de voies a permis de réaliser la suppression de cinq passages à niveau et leur remplacement par trois passages supérieurs et deux passerelles en béton armé. Cinq aqueducs en béton armé ont été construits pour assurer la continuité de l'écoulement des eaux, les nouveaux tracés de voies et de routes ayant conduit au comblement partiel de l'ancien fossé des fortifications.
Telle est l'œuvre réalisée au cours de ces neuf dernières années et qui fait de la gare de Calais-Maritime la plus vaste et la plus moderne des gares d'Europe. D'importantes cérémonies organisées par la Chambre de Commerce de Calais et la Société Nationale des Chemins de Fer en marqueront le complet achèvement et la mise en service officielle.


(Source : gallica.bnf.fr / BnF )